La posture d’accompagnement

La posture du coach est une posture à part entière qui se différencie de celle du consultant, du thérapeute ou du formateur.

Le coach fait un bout de chemin avec la personne qu’il accompagne. Il est un guide : il marche à côté de son client sur un chemin, qui se fait à deux. Cette collaboration sous-tendue par la qualité de la relation et le niveau de confiance permet au client d’avancer vers son objectif. Le coach est un facilitateur par son écoute et les questions qu’il pose.

  • Le coach n’est pas un consultant. En effet, le coach n’apporte pas d’expertise sur un projet ou une problématique.
  • Le coach n’est pas un psychothérapeute, qui travaille sur le passé de la personne. Le coach travaille dans le présent, pour vous projeter dans l’avenir.
  • Le coach n’est pas un formateur. Le formateur agit sur le développement des compétences des personnes. Le coach prend en compte la globalité de la personne dans toutes ses dimensions (émotions, pensées, corps) et dans son contexte social.